Etat des lieux du royaume

Représentation de la faction Royauté.

Annonce, 6 juin 546

Un vaste état des lieux est imposé par le prince Théokrat, mercredi 8 juin 546 à partir de 21h30.

Non satisfait des doléances reçues le 12 mai de la part de certains des sujets du royaume, quant à la gestion de celui-ci, le prince Théokrat a ordonné à son meilleur scribe de faire le tour du royaume.

Il se devra d’une part de vérifier son autorité souveraine sur son peuple et d’autre part de vérifier la bonne gestion de son patrimoine. Il veut ainsi s’assurer que les doléances qu’il a reçues ne sont pas fondées ou, si elles le sont, qu’elles seront corrigées dans les meilleurs délais.

Ainsi, le 8 juin, un scribe se promènera dans tout le royaume afin de vérifier les connaissances de tous les habitants de celui-ci. Il leur sera posé certaines questions, lesquelles donneront suite aux interrogations du prince.

Etat des lieux du 8 juin 546

Le scribe est arrivé en retard au port de Windhowl à la suite de grosses intempéries en mer, celui-ci a accosté au port accompagné d’un garde et s’est dirigé vers le temple de la ville.

Il y a rencontré une dame vêtue d’une longue robe blanche très finement tissée. Comme demandé par le prince, il lui indiqua avoir quelques questions à lui poser. Cette dame répondit avec un accent étranger au royaume très soutenu, mais le scribe pris note de ses réponses avant de prendre congé.

Le garde lui proposa ensuite de prendre la direction de la taverne, lui indiquant par ailleurs qu’il devrait y avoir plus de monde par là-bas.

En effet, ils y trouvèrent notamment un individu avec de grandes ailes rouges , lequel accepta sans difficulté de répondre au scribe malgré sa visible orientation ogrimarienne.

Quelques minutes plus tard la dame précédemment croisée fit de nouveau son apparition dans la taverne. Le scribe n’ayant pas croisé beaucoup de monde jusqu’à lors décida de poser d’avantages de questions aux deux individus qui se prêtèrent au jeu.

Voyant l’heure tardive, le scribe décida de repousser son parcours prévu pour Lighthaven à une date ultérieur afin de ne pas déranger les villageois.

Annonce, 13 juin 546

A la suite de son premier passage à Windhowl le 8 juin 546, le scribe royal viendra finir son travail mardi 14 juin à partir de 21h30 (fr) dans les villes de Lighthaven et de Silversky. Il interrogera tous les habitants qu’il croisera.

Le roi compte sur votre coopération.

Etat des lieux du 14 juin 546

Le scribe royal a accosté à Lighthaven par un très joli temps. A son arrivée, il a été accueilli par un jeune aventurier nouvellement arrivée sur Lighthaven, il lui a demandé de le conduire à la taverne afin de voir l’état de la bâtisse, celui-ci l’a conduit aimablement. Chemin faisant, une dame suspecte a fait son apparition non loin du scribe avec des intentions plus que douteuses ; le garde accompagnant celui-ci est resté très vigilant à l’issue du dialogue entre le scribe et le jeune aventurier.

Le scribe a ensuite croisé un sorcier habillé d’une robe blanche, probablement un sage. Le scribe lui a demandé de le conduire à la tour des mages, toujours suivi de près par la dame suspecte. Le garde a donc décidé de tendre un piège à celle-ci afin de vérifier ses intentions.
La dame suspecte s’est ruée sur le scribe lui dérobant sa bourse. Le garde non loin de là est intervenu afin de la lui récupérer. Finalement, la présumée voleuse a indiqué avoir trouvé la bourse par terre et le scribe a acquiescé, supposant que cela pouvait être possible suite à une bousculade.

Le scribe royal finit par demander à celle-ci de le conduire au marchand d’armes, c’est avec grand plaisir qu’elle accepta et qu’elle conduisit le scribe dans un lieu sans intérêt, essayant durant tout le chemin de séparer le garde du scribe.

Le scribe royal se rendit enfin à Silversky, capitale du royaume. Rendu au château, il rencontra une séraphine qui répondit aux questions avec grand plaisir et sincérité. Le scribe termina de prendre les notes nécessaires au rapport avec toutes les réponses apportées par les sujets abordées. Il les emmena au prince afin que celui-ci soit informé de l’état de la gestion de ces contrées par ces différents sujets.