! Discord officiel du serveur !
>>> https://discord.gg/MZYyYxd <<<


IMPORTANT
Changement d’IP serveur le 12/12/2019 : Suivez les procédures pour vous reconnecter et conserver vos macros


ANIMATIONS
Nous fêtons les 9 ans du serveur jusqu'au 15 décembre. De nombreuses animations sont proposées pour vous faire gagner des numéros permettant de participer à la loterie du 15 décembre ! Restez connectés et suivez le résultat des animations le site.

De la tyrannie de Stonecrest.

Avatar de l’utilisateur
Damoclès
Messages : 168
Inscription : 13 juil. 2014, 17:44

19 mars 2015, 18:18

Des rumeurs rapportent l'existence d'un proto-culte ogrimarien s'étant implanté il y a de nombreuses années dans le royaume d'Orkanis, désormais en ruines. De là, le culte se serait étendu dans le secret et la clandestinité. (…). Alors qu'il ne restait plus aucune trace visible d'une présence des suivants d'Ogrimar sur l'île d'Arakas, le culte s'est particulièrement développé sur l'île de Stoneheim, rassemblé autour de l'Evêque noir Vargus.
De la ville de Stonecrest à la cité tyrannique
Autrefois, la ville de Stonecrest – l’une des dernières fondées par les humains – était à l’instar des villes de Goldmoon, régie par une administration stricte et pacifiée par la présence d’un temple artherkien.

Les disciples d’Ogrimar, s’éparpillaient en nomades sans autre but que la satisfaction de leurs instincts chaotiques. Progressivement réunit par l'Evêque noir Vargus, le besoin de se sédentariser se fit de plus en plus nécessaire. Une première avancé de troupes ogrimariennes organisées soumis les Skraugs de l’Ouest dit Skraugs roses, laissant présager une conquête plus ambitieuse.

Les suivants d'Ogrimar accompagnés de leurs nouveaux esclaves restaient en infériorité numérique sur l’ile, malgré tout, ils se jetèrent – meute assoiffée – sur la ville de Stonecrest. Certes, bien défendue mais incapable de résister à la fureur de leurs assaillants, la ville tomba. Le temple artherkien fût rasé, son prêtre enfermé. Par la suite, un temple dédié à Ogrimar fut érigé. Le culte avait enfin ses terres et ses bâtiments.

Les Néphilims étant de nature guerrière et belliqueuse, la ville devint le théâtre de guerres intestines jusqu’à l’apparition du premier Tyran de Stonecrest, s'imposant par la force, les disciples d'Ogrimar fûrent disciplinés sous son joug. Développant encore sa cité, il fit construire une salle d'entrainement et organisa la ville autour de ce qu’on appelle l’assemblée tyrannique, constituée de membres éminents du culte et des fonctionnaires haut-placés de la cité sous domination complète du Tyran.

La cité du Tyran, de nos jours

La ville de Stonecrest.

Sous le joug tyrannique, la ville ne connait pas de lois clairement définies. De ce fait, il n’y a aucune interdiction quant à la libre circulation d’autrui au sein de ses murs. On y croise aussi bien de jeunes aventuriers de toutes obédiences que des séraphins issus des trois divinités.

Sous ce calme apparent, il est important de rappeler que si l’absence de lois peut profiter aux commerçants, aux résidents et, en apparence, à tous ceux qui marchent sur ces terres ; la cité reste un endroit imprévisible.
Dirigée d’une main de fer par le tyran, celui-ci étant un disciple d’Ogrimar sous l’autorité de son culte, chapeauté par l’évêque noir Vargus, elle est un lieu aux mœurs instables et violentes.
Il n’est pas rare de croiser un amoncellement de cadavre, triste sort d’une décision tyrannique ou de jeunes êtres drogués et « préparés » en vue d’un rite sacrificiel au sein du temple ogrimarien.

Il est donc fortement conseillé à ceux foulant ces terres de rester vigilant et de ne pas se mettre inutilement en danger en faisant de la propagande ou en affichant sur les murs des propos qui ne plairaient pas soit au tyran ou simplement aux membres de son assemblée.


L’assemblée tyrannique.

Sa composition est inconnue, mais l’on sait qu’elle est majoritairement composée de membre du culte d’Ogrimar et à moindre mesure, de sombres personnages ayant intérêts dans la cité.
Nul ne sait où elle se réunit, ni quand mais elle est la cause principale des changements visibles ou non à Stonecrest.


Le Tyran.

Bien que tout à fait reconnaissable, il est difficile à rencontrer.
On le décrit comme un faux-calme, ou pour dire plus simplement : Quand le ton monte dans sa voix, on s’écarte ou on s’en va, car il s’agit toujours d’un mauvais présage présumant de sang versé.
On dit aussi que malgré sa nature imprévisible, il entretiendrait certaines relations diplomatiques dont personne, exception faite de l’assemblée, n’a connaissance.

Il est à noter toutefois, qu'il existe une boite à parchemins utilisée par des messagers venant de toute les îles pour déposer une missive à son attention :
Image

Les bâtiments de la cité.

Image

Contacter les commerçants :
Auberge
Au sombre plaisir
Myranda


Distillerie - Hors service

Contacter les dirigeants :
Lame-Lige de Stonecrest
Malek Eryan

Le Tyran
(Cf. boite à parchemins)
Verrouillé