! Discord officiel du serveur !
>>> https://discord.gg/MZYyYxd <<<

[MAJ 2.466] Activation du respawn par timer sur T4C Neerya !
Faites-nous vos retours sur le sujet dédié dans le forum Suggestions, avis et critiques.

L'écrit des mots dits.

Si vous aimez développer l'histoire de votre personnage et présenter sa description, partagez-les avec la communauté.
Avatar de l’utilisateur
Kage
Messages : 322
Inscription : 05 janv. 2015, 01:17

05 juil. 2015, 20:23

Annotera dans un coin, qu'il est fréquent que les parutions soient modifiées, retravaillées, comme cela vient d'etre le cas de celle du jour.
Image
Si un homme ne fait que ce qu'on exige de lui, il est un esclave. S'il en fait plus, il est un homme libre.
“J'irai dans l'oubli, au-delà du bien et du mal, me réconcilier avec moi-même.”
Avatar de l’utilisateur
Kage
Messages : 322
Inscription : 05 janv. 2015, 01:17

07 juil. 2015, 19:35

Devant ma page rendue immense,
Pas plus finie qu'elle ne commence,
Ma plume se fige...Et elle hésite.

Elle ne vole pas,
Elle ne danse pas,
Elle reste la,
Elle ne danse plus.

De mauvaise aile, vélléitaire et réticente,
Ma plume fait bien, ce qui lui chante;
En chene s'érige, ou bien lévite...

Elle ne vole plus,
Elle ne danse plus,
Elle reste la,
Elle y a droit.

Tirée du dos d'une belle oiselle, pas si méchante,
Trempée a l'encre, sa seve noire et nourrissante,
Ma plume litige et elle m'irrite.

Elle ne danse pas,
Elle ne danse plus,
Elle ne veut plus,
Elle attend la.

Alors je trace a meme l'ecorce,
Marteau burin pour dire j'ecorche,
Laissant là ma mutine plume,
A ses grands vents, pour qu'elle s'enrhume.

Elle ne danse pas,
Elle ne danse plus,
Ma plume coquine,

Elle ne danse pas,
Elle ne danse plus,
Ma plume mutine,

Elle ne danse pas,
Elle ne danse plus,
Elle me taquine.
Chanson eXotique

Elle me met la ba ~ me met la banane,
comme un ane je ri ~ je ri
Comme un ane je rigole,
Qu'elle m'offre les car ~ les caramboles*,
L'étoile ou verte ~ ou verte ou jaune,
Tombée a la ~ tombée a la gaule,
Ou bien qu'elle y ~ qu'elle y-aille,
Récolter a la li ~ récolter a la liane,
Le cu ~ le cu ~ le curuba*.

Et il y a là, la sa ~ la sapote*

Kiwano* et métu ~ métulon*, au ser ~ au service offert et le kum ~ le kumquat* ovale ou ~ ovale ou rond.
Longane* et l'or ~ et l'orangine*, la man ~ la mangue et la pa ~ la papaye, sous la lan ~ sous la langue.
Le physa ~ physalis* et pi ~ et pitaya* la pomme sur ~ la pomme surette.

Et il y a là, la sa ~ la sapote et le ta ~ tama ~ tamarin*.

Alors j'ai pris ~ j'ai pris datte
et mis ô des fi ~ des figues
et j'en ai rempli la ~ pli la ~ pli la jatte
Et puis décou ~ découpé les go ~ les goyaves,
et déposé deux bouts ~ posé deux bouts ~ deux bouts grenade.

Et il y a là, la sa ~ la sapote, le ta ~ tama ~ tamarin et le jus d'a ~ jus d'abricot

Kiwano et métu ~ métulon, au ser ~ au service offert, le kum ~ le kumquat ovale ou ~ ovale ou rond.
Longane et l'or ~ et l'orangine, la man ~ la man ~ la mangue et la pa ~ la pa ~ la papaye, sous la lan ~ la lan ~ sous la langue.
Le phy ~ physa ~ physalis et pi ~ et pi ~ et pitaya la pomme sur ~ pomme sur ~ pomme surette.


Et il y a là, la sa ~ la sa ~ la sapote, le ta ~ le ta ~ tama ~ tamarin et le jus d'a ~ jus d'a ~ jus d'abricot.
Image
Si un homme ne fait que ce qu'on exige de lui, il est un esclave. S'il en fait plus, il est un homme libre.
“J'irai dans l'oubli, au-delà du bien et du mal, me réconcilier avec moi-même.”
Avatar de l’utilisateur
Kage
Messages : 322
Inscription : 05 janv. 2015, 01:17

11 juil. 2015, 14:30

Des pleurs et des sourires.
Des sourires à pleurer,
Des pleurs à faire sourire.
Autant d'humeurs que de vivre
Et toutes ont leur beauté.
Image
Si un homme ne fait que ce qu'on exige de lui, il est un esclave. S'il en fait plus, il est un homme libre.
“J'irai dans l'oubli, au-delà du bien et du mal, me réconcilier avec moi-même.”
Avatar de l’utilisateur
Kage
Messages : 322
Inscription : 05 janv. 2015, 01:17

12 juil. 2015, 18:07

Bien mal me prend, bien malapris,
Et qui s'épanche et qui blémi.
''Etre galant, se faire léger,
Chasser l'ennuie ou fredonner.''

Je les entend même quand j'oublie,
Ceux qui m'invitent et me convient
A plus de bleu, à moins d'aigri,
Pour qu'on s'amuse et qu'on en rit.

Alors je m'imagine etre doué,
Avoir des ailes et faire cuicui,
Quitter mes nuits a hululer,
Et puis chanter de nid en nid.

Etre un artiste du gosier,
Offrir du rire a la becquée,
Ou traits d'esprit a s'enflammer,
Les faire rosire, les faire fumer.

Et puis je reve d'etre eveillé,
Quand je fais rire la fraterie,
Et c'est bien vrai, oui, je le suis,
Mais leurs éclats sont pour moquer

Mon pauvre essai fade et sans vie.
A trop tromper ce que je suis,
Je dois faire face sans fierté,
Masque écaillé, mal assumé.
Dernière édition par Kage le 17 août 2015, 12:36, édité 1 fois.
Image
Si un homme ne fait que ce qu'on exige de lui, il est un esclave. S'il en fait plus, il est un homme libre.
“J'irai dans l'oubli, au-delà du bien et du mal, me réconcilier avec moi-même.”
Avatar de l’utilisateur
Kage
Messages : 322
Inscription : 05 janv. 2015, 01:17

13 juil. 2015, 21:40

De doute en doute, elle me renvoie
A de vieilles joutes, contre moi.
Je suis ennemi,
Vainqueur, vaincu ... Tout a la fois.

Ces doutes dont on doute,
De ceux que l'on redoute et qui nous coutent,
Souvent,
De nous y perdre en route.
Image
Si un homme ne fait que ce qu'on exige de lui, il est un esclave. S'il en fait plus, il est un homme libre.
“J'irai dans l'oubli, au-delà du bien et du mal, me réconcilier avec moi-même.”
Avatar de l’utilisateur
Kage
Messages : 322
Inscription : 05 janv. 2015, 01:17

16 juil. 2015, 12:19

De nouveau, le parchemin ajouté sera signalé comme étant une chanson du folklore due a d'autres.*
On rigolera un peu,
le temps qu'il nous reste.
On s'excusera du peu,
d'humour qu'il nous reste !

On f'ra pas les pourris,
juste orgueilleux et Dieu merci !
Ça s'ra pas la bohème,
on mangera un peu plus qu'on aime !

Si on reste dans la rue,
c'est pas qu'on aime tellement la rue..
C'est qu'y'a des fois,
on s'y est senti moins perdu !

C'est du donnant-donnant,
tu me donnes un coup,
j'te rentre dedans !

On s'engueule,
et ça nous fait rire un peu.

Regardez-les chanter.
Regardez-les danser.
Si on n'est pas les Seigneurs,
On est les Souverains en sueur.

On rigolera un peu,
le temps qu'il nous reste.
On s'excusera du peu,
d'humour qu'il nous reste !

Regardez l'océan,
y'a des marins qui baignent dedans.
Est-ce que tu crois qu'ils étaient pas partis gagnants ?

Regardez les épaves,
les cadavres échoués sur la plage;
ils sont glorieux
mais ils sentent le pourris, un peu !

Et quand viendra le temps,
des longs silences, des enterrements,
La fin, la fin du bon temps !

On prendra l'air absent,
on répondra obstinément,
en contemplant nos vieilles épaves glorieuses en radotant !


On rigolera un peu,
le temps qu'il nous reste.
On s'excusera du peu,
d'humour qu'il nous reste !
*Les Petites Bourrettes ~ On Rigolera.
Image
Si un homme ne fait que ce qu'on exige de lui, il est un esclave. S'il en fait plus, il est un homme libre.
“J'irai dans l'oubli, au-delà du bien et du mal, me réconcilier avec moi-même.”
Avatar de l’utilisateur
Kage
Messages : 322
Inscription : 05 janv. 2015, 01:17

22 juil. 2015, 14:10


Va-t'en dans le lointain, sur l'infini chemin.
Va-t'en, t'y perdre, ou t'y trouver, nul n'en sait rien.
Vas y à pieds, ou sur les mains, piste étoilée,
Ou bien sentier de graviers fins, jamais foulé.

Si, rêveur, tu oublies où tu vas, souviens toi,
Souviens toi que tu ne sais pas où vont tes pas.
Peu importe vraiment, quelle destination,
A la fin, au présent, il y a l'horizon.

Hier est passé et n'a laissé nulle trace,
Que le vent n'ait lissé à ce temps qui passe
Et souffle et courre et roule et coule vers demain,

Cet instant que tu goutes, empreint des échos
D'un air qui envoute, au teint d'un appeau.
Ô bel alexandrin, doux épié, baladin.
Image
Si un homme ne fait que ce qu'on exige de lui, il est un esclave. S'il en fait plus, il est un homme libre.
“J'irai dans l'oubli, au-delà du bien et du mal, me réconcilier avec moi-même.”
Avatar de l’utilisateur
Kage
Messages : 322
Inscription : 05 janv. 2015, 01:17

22 juil. 2015, 23:18

[align=center]Danser,
Simuler des voiles...
Dévoile a ses miroirs,
A franchir,
Pour de plus belles histoires.
Danser,
S'y abandonner,
A l'extase des béats,
Au bonheur des sans-voix,
Danser...
Et de joie, se marier,
Dans des reves qui s'évaporent,
Quand les voiles retombent
Et que s'y fond le décor,
Mais qui reste pour le reveur,
Là, encore,
Danser...

~~~~~~

Aux heures perdues
Qu'on a rattrappé,
Dans des envolées sans but,
Aussi brèves qu'effrènées.
Al'étincelle, a l'éphémère,
A toutes ces beautés,
Qui naissent et meurent,
En un soleil.
[/align]
«Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns !»
Jacques Brel
Image
Si un homme ne fait que ce qu'on exige de lui, il est un esclave. S'il en fait plus, il est un homme libre.
“J'irai dans l'oubli, au-delà du bien et du mal, me réconcilier avec moi-même.”
Avatar de l’utilisateur
Kage
Messages : 322
Inscription : 05 janv. 2015, 01:17

30 juil. 2015, 13:04

De méandres en arabesques,
Futiles, belles et fragiles,
Où ces volutes de dentelles
Aux contours indélébiles,

Mille feux peuplant la prunelle
De mes deux yeux rendus dociles,
M'offrent là, vaporeuse fresque,
Aux doux atours volatiles.

Brouillards, nuages et brumes,
Flous aux dégradés entremêlés.
De la vague on hérite l'écume,
Qui rémane en courbes et déliés.

Teinté nuance crépuscule,
Au Chaos trompeur d'envolées,
Balet de plumes funambules,
Indécises aux reflets irisés.
Dernière édition par Kage le 31 juil. 2015, 18:03, édité 1 fois.
Image
Si un homme ne fait que ce qu'on exige de lui, il est un esclave. S'il en fait plus, il est un homme libre.
“J'irai dans l'oubli, au-delà du bien et du mal, me réconcilier avec moi-même.”
Avatar de l’utilisateur
Kage
Messages : 322
Inscription : 05 janv. 2015, 01:17

31 juil. 2015, 17:09


La poésie, c'est l'écho, l'ombre, le reflet.
Le paysage d'un aveugle, une symphonie pour sourd, la cantate d'un muet.
Du chocolat pour les manchots et la brise légère balayant le charniers d'hier.
Image
Si un homme ne fait que ce qu'on exige de lui, il est un esclave. S'il en fait plus, il est un homme libre.
“J'irai dans l'oubli, au-delà du bien et du mal, me réconcilier avec moi-même.”
Répondre